Page en cours de chargement

  
    
     
trans

 

Le site de Ann Rocard

 

[fr]
trans
[en]

 

Accueil

 

Nouveautés

 

Liens

 

Stats

 

 

Admin

trans

Présentation et bibliographie

Bibliographie
Cliquez (biblio) !
Divers
BIOGRAPHIE. Questions-réponses
Où se procurer livres et CD
Vous cherchez un thème ?
x Ecole Ann Rocard .....
° Âge ciblé
Vous cherchez des conseils en fonction de l'âge ciblé ?

trans

Théâtre, Marionnettes et Musique


• Cliquez !

trans

Visites

  visiteurs

  visiteurs en ligne

trans

Recherche sur le site

trans

trans

trans

pour les CE-CM : La fée qui voulait devenir sorcière

Pour vous ces histoires, mais découvrez aussi les livres du même auteur !

Inventez les passages manquants (sur les pointillés) en tenant compte de ce qui précède et de ce qui suit). Vous pouvez ensuite demander à l'auteur les textes originaux et lui envoyer vos versions.


3 histoires :
• La fée qui voulait devenir sorcière (facile)
• Pourquoi le directeur portait-il des bretelles rouges ?
• Le magicien du désert (plus difficile)




LA FÉE QUI VOULAIT DEVENIR SORCIÈRE


Ann Rocard



La fée Olivia vivait au royaume des fées,
dans une grotte très sombre.
Olivia refusait de s’habiller comme ses sœurs et ses cousines.
Elle avait horreur des robes dorées,
des capes étoilées, des chapeaux brillants...

Non, la fée Olivia ne portait que des vêtements noirs :
salopette, chemisette, chaussettes, baskets.
« Elle n’en fait qu’à sa tête,
gémissait sa mère, la jolie fée Licie.
— Une vraie tête de mule,
ajoutait sa grand-mère, la fée Linette.
— Olivia, on ne l’aime pas,
chantaient ses sœurs et ses cousines à tue-tête.
Olivia, tête de bois !
— Ah, si au moins elle travaillait bien à l’école... »
soupirait la fée Licie.

Mais non, trois fois non !
Olivia était toujours la dernière.
Elle en était fière et grinçait des dents :
« Je m’en moque !
Je préfère préparer des potions de rat pourri
et de bave de ouistiti...
car un jour, je serai sorcière. »

Hélas ! oui... La fée Olivia rêvait de devenir une sorcière :
une horrible femme au nez crochu et au menton pointu.
Malheureusement pour elle,
Olivia était jolie comme un cœur.
Elle avait un petit nez en trompette, des yeux noisette
et une bouche cerise.

Un matin, sa mère l’aperçut au-dessus de la forêt :
Olivia chevauchait un balai magique,
un vrai balai de sorcière.
« Ma fille est tombée sur la tête »,
gémit la fée Licie, désespérée.

Olivia atterrit au milieu de la clairière :
elle s’était barbouillé le visage avec du charbon
et elle portait un faux nez en carton.
« Aaaaaaaaaaaah ! » hurla la fée Licie
et elle s’évanouit.

Tout le monde se précipita vers elle.

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………


Chaque fée de la forêt prononça une formule
ou utilisa un produit de sa fabrication...
Aucun résultat !
La fée Licie ne bougeait plus.
Elle respirait à peine...
Allait-elle mourir de chagrin ?

À ce moment-là, une ombre noire
traversa la clairière en courant.
Elle portait un flacon à la main.
« Olivia, que vas-tu faire ?
s’inquiéta la fée Linette, épouvantée.
— Elle est folle, elle est folle ! »
répétèrent les autres fées, horrifiées.

La petite fée à la salopette noire serra les dents.
Elle s’agenouilla auprès de sa mère
et versa le contenu du flacon
sur les lèvres de la fée Licie, en murmurant :

……………………………………………………………………

……………………………………………………………………

— Oh, là, là ? s’exclamèrent les fées.
Mais c’est une expression de sorcière ! »


Olivia claqua des doigts trois fois,
puis chuchota la formule à l’envers :
« Là, là, oh, déoro, roréto, tozori, ripou rat.
— Ça ne marche pas, se moqua Folette.
Sans moutarde, tu n’y arriveras pas.
— Chut ! » protesta Olivia. Et elle ajouta :
« Maman, c’est moi... Je suis là. »

La belle Licie entrouvrit les yeux.
Elle s’assit sur le pré, fleur parmi les fleurs.
Les fées de la forêt n’en revenaient pas :
seule Olivia avait su la réveiller.
« Comment as-tu fait ?
interrogea sa grand-mère Linette.
— C’est mon secret, répondit Olivia.
— Un secret de fée ou un secret de sorcière ? »
soupira la fée Licie.
Olivia jeta son faux nez en carton
et sourit à sa mère :
« Un secret de fée.
Je ne suis plus tout à fait sûre
de vouloir devenir sorcière. »

Puis elle bondit sur son balai magique
et s’envola au-dessus de la forêt
pendant que ses sœurs et ses cousines chantaient :

" …………………………………………………………………

………………………………………………………………… "

Olivia survola l’horizon...
et là-haut, la tête dans les nuages,
elle prit une grande décision :
elle garderait sa salopette, sa chemisette,
ses chaussettes et ses baskets,
son balai et ses potions...
Oui, elle deviendrait la seule fée-sorcière
de toute la région !




Date de création : 04/12/2006 : 20:58
Dernière modification : 03/06/2008 : 08:48
Catégorie :
Page lue 4191 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

trans

Réactions à cet article

Réagir à cet article [ Réagir à cet article ]


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Jeux (lecture et autres)



Jeux de lecture

Jeux de l'oie, de Kim...

trans

À LIRE !

 Histoires (enfants)
 Nouvelles (ados-préados)
 Nouvelles (adultes-gds ados)
 Petites histoires faciles
 Théâtre et narration
 Théâtre à lire et à jouer

trans

Textes interactifs

Chansons

Ecrire avec l'auteure


Textes


Poésies

trans

Artistes

Patrick Rocard
et Nini Geslin -


Galerie de l'auteure


Adret-WebArt


Théâtre de l'Astragale


trans

trans

Haut

trans

Tous les textes présents sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur
conformément au CPI, Code de la Propriété Intellectuelle du 1er juillet 1992

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p1 - GNU Public License - © 2002-2004