Page en cours de chargement

  
    
     
trans

 

Le site de Ann Rocard

 

[fr]
trans
[en]

 

Accueil

 

Nouveautés

 

Liens

 

Stats

 

 

Admin

trans

Présentation et bibliographie

Bibliographie
Cliquez (biblio) !
Divers
BIOGRAPHIE. Questions-réponses
Où se procurer livres et CD
Vous cherchez un thème ?
x Ecole Ann Rocard .....
° Âge ciblé
Vous cherchez des conseils en fonction de l'âge ciblé ?

trans

Théâtre, Marionnettes et Musique


• Cliquez !

trans

Visites

  visiteurs

  visiteurs en ligne

trans

Recherche sur le site

trans

trans

trans

(4-9 ans) Le crocorille amoureux

Le crocorille amoureux


Une histoire pour les 4-9 ans (environ). Texte paru aux éditions Fleurus, mais le livre est épuisé depuis longtemps.

Illustrations de Jeanne Parello-Marneix
Tous droits réservés. Reproduction autorisée à titre privé.





LE CROCORILLE AMOUREUX - Ann Rocard


Scarabileu est un crocorille affreux, effrayant, terrifiant.
Il a un corps énorme, un corps de gorille velu,
deux grosses pattes griffues et une longue queue couverte d’écailles.
Dans sa large bouche de crocodile se tortille une langue fourchue.

Quand le crocorille sort de sa caverne,
les animaux répètent :
« Attention, le voilà ! Le méchant, le pas beau, l’affreux Scarabileu ! »
Mais plus on se moque de lui, plus le crocorille devient furieux.
Gare à celui qui n’a pas eu le temps de se cacher…
Il le saisit du bout d’une griffe et l’avale sans même le mâcher.

Un jour, Scarabileu se promène dans la forêt.
Il aperçoit une petite chouette avec un ruban noué sur le haut de la tête.
Le crocorille écarquille les yeux.
Il ne bouge plus, hypnotisé, en équilibre sur une seule patte.
La petite chouette dort profondément et elle ne rend compte de rien.

Scarabileu va-t-il rester ainsi jusqu’à la fin de sa vie ?
Non, un courant d’air le fait soudain tomber par terre…
et il se relève en grognant :
« Caramichon-caramicheu ! Je vais être couvert de bleus. »
Il lève la tête : la petite chouette est toujours là.
Alors, son cœur se met à battre : toc toc toc…
à battre si fort qu’on l’entend à des kilomètres à la ronde :
TOC TOC TOC TOC TOC !
Les oiseaux s’envolent à tire-d’aile.
Les écureuils se bouchent les oreilles.
Les grenouilles et les crapauds plongent au fond de la mare.

Mais le crocorille ne voit rien . Il danse sur le sentier.
Il sautille par-ci, il tourne par-là et il chantonne gaiement :
« C’est un crocorille affreux
qui est très très amoureux.
Oh ! Son cœur bat la mesure :
Toc toc toc !
Toc toc toc !
Oh ! Son cœur bat la mesure,
c’est pour vous dire bien sûr :
c’est un crocorille heureux,
le méchant Scarabileu ! »

Dans la forêt, les animaux n’en reviennent pas
et ils chuchotent en le montrant du doigt :
« Il est fou !
- Il a une araignée dans le cerveau !
- Il est tombé sur la tête !
- Il est complètement marteau ! »
Attention ! Attention ! Le crocorille va se mettre en colère
et les dévorer tout crus.

Mais Scarabileu ne les écoute pas.
Il sautille jusqu’à sa caverne où il s’enferme à triple tour.
Les oiseaux survolent les environs en piaillant :
« Que fait-il donc ce méchant, ce pas beau, cet affreux Scarabileu ? »
Les écureuils grimpent au sommet d’un arbre
pour surveiller l’entrée de la caverne.
Les grenouilles et les crapauds font des bulles au bord de la mare :
« Coa coa coa ? Quelle histoire ! »
Tous les animaux de la forêt s’approchent de la caverne
et répètent, très étonnés :
« Que fait-il donc, ce méchant, ce pas beau, cet affreux Scarabileu ? »

Dans sa cachette, le crocorille s’installe devant un immense miroir.
Il prend de la crème, du coton, des flacons de toutes les tailles
et de toutes les couleurs.
Il se pomponne, se bichonne, se parfume à la pomme…
Et il marmonne :
« Caramichon-caramicheu ! Si la jolie petite chouette me voit,
elle ne me reconnaîtra pas ! »

Mais le crocorille hésite un peu :
« Que vais-je lui dire ? Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe… Je ne sais pas… »
Il se gratte la tête et tourne sept fois sa langue fourchue dans sa bouche :
« Heu… Parler de la pluie et du beau temps, ce n’est pas très amusant.
Parler comme un moulin ? Ce n’est vraiment pas malin.
Et parler pour ne rien dire ? Peuh, c’est encore pire. »
Il réfléchit très fort et des nuages de fumée s’échappent de ses oreilles.

Tout en parlant, Scarabileu se regarde dans le miroir.
Décidément, il se trouve beaucoup trop gros… et il déclare :
« Je vais me mettre au régime. Une feuille de salade sans huile,
un demi-radis et un yaourt à chaque repas, ça suffira ! »

Pendant un mois, Scarabileu n’arrête pas une seconde.
Au lever du jour, il sort de sa caverne,
vêtu d’un survêtement rouge pompier,
et il fait un petit jogging pour se mettre en forme.
Il n’écoute jamais les remarques murmurées sur son passage :
« Il est de plus en plus fou !
- Il a dix araignées dans le cerveau !
- Il est tombé sur la tête et il s’est crevé la ciboulette !
- Il est complètement marteau-piqueur ! »
Non ! Scarabileu n’entend rien… rien que le souffle du vent
entre les roseaux et le gazouillis des oiseaux.

De retour chez lui, il soulève d’énormes haltères.
Il fait des triples sauts périlleux sur son trampoline
et du yoga, pattes en l’air et tête en bas.
Il devient rapidement le crocorille le plus costaud,
le plus musclé de la Terre.

Chaque soir, Scarabileu plonge dans sa baignoire
qui déborde de mousse ;
il se frotte et se frictionne à l’eau de Cologne.
Il enfile un peignoir rose bonbon et, fier de lui, s’allonge sur son lit.
Ensuite, il dépose avec précaution des rondelles de concombre
sur son visage, pour avoir la peau plus douce…
Mais il hésite encore :
« Que vais-je lui dire ? Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe… Je ne sais pas… »

Un matin enfin, Scarabileu saute de son lit, plein de courage.
Il se brosse les dents. Il s’asperge de parfum.
Il met un tee-shirt à cœurs et un short fluorescent,
puis il prend une grande décision :
« Caramichon-caramicheu ! Aujourd’hui, je vais aller trouver
la jolie chouette et gare à celui qui osera se moquer de moi ! »

Le crocorille sort de sa caverne.
Il cueille quelques fleurs et s’éloigne à grands pas.
Dans la forêt, personne ne chuchote,
personne ne bouge le moindre petit doigt :
les animaux n’ont jamais vu ça et ils suivent Scarabileu en silence.

Le crocorille s’arrête enfin au pied de l’arbre où vit la petite chouette…
Et son cœur cogne, cogne, cogne dans sa poitrine : TOC TOC TOC !
La chouette entrouvre les yeux et demande :
« Qui a frappé ?
- Toc, toc, toc ! C’est mon cœur qui bat très fort,
explique Scarabileu.
- Vous cherchez quelqu’un ? dit la chouette.
- Oui, je… je… je… bredouille le crocorille.
Je vous ai apporté un bou… un boubou… un bouquet. »

La petite chouette s’éveille tout à fait.
Elle regarde attentivement Scarabileu :
qui est donc ce monstre affreux ?
Au même instant, un immense éclat de rire secoue la forêt.
Les grenouilles et les crapauds font des bulles multicolores
au bord de la mare :
« Coa coa coa ? Quelle histoire ! »
Les animaux se roulent dans l’herbe en riant aux éclats
et ils crient à tue-tête :
« Ah, ah, ah ! Le méchant, le pas beau, l’affreux Scarabileu !
Il est amoureux ! Il est amoureux ! »

Le crocorille se retourne.
Il claque ses mâchoires.
Il agite ses pattes griffues et sa longue queue couverte d’écailles.
Scarabileu, fou furieux, ouvre une large gueule :
il va pousser un rugissement effroyable, épouvantable…
quand tout à coup, la petite chouette s’envole : hop !
Elle fait trois tours au-dessus de son arbre
et vient se poser sur la tête du crocorille ahuri.
« Scarabileu, emmène-moi loin d’ici, dit-elle d’une voix douce.
- Tout de suite ? demande le crocorille.
- Tout de suite ! » approuve la chouette.
Sans hésiter, Scarabileu se met en route.
La petite chouette dénoue son ruban
et l’accroche autour du cou du terrible crocorille
qui devient doux comme un mouton.
Et tous les deux partent faire un long voyage autour de la Terre.
« Il n’était peut-être pas si méchant que ça,
murmure un écureuil avec un clin d’œil.
- Turlututu ! On va s’ennuyer sans lui »,
ajoute une drôle de tortue.

Où sont donc partis Scarabileu et son amie ?
Les animaux de la forêt ne les ont jamais revus…
On prétend qu’ils habitent encore dans un vieux volcan éteint
et que les jours de grand froid,
la petite chouette se blottit contre Scarabileu,
le crocorille amoureux.



Date de création : 27/11/2006 : 22:26
Dernière modification : 20/12/2012 : 10:19
Catégorie : Histoires (enfants)
Page lue 5914 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

trans

Réactions à cet article

Réagir à cet article [ Réagir à cet article ]


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Jeux (lecture et autres)



Jeux de lecture

Jeux de l'oie, de Kim...

trans

À LIRE !

 Histoires (enfants)
 Nouvelles (ados-préados)
 Nouvelles (adultes-gds ados)
 Petites histoires faciles
 Théâtre et narration
 Théâtre à lire et à jouer

trans

Textes interactifs

Chansons

Ecrire avec l'auteure


Textes


Poésies

trans

Artistes

Patrick Rocard
et Nini Geslin -


Galerie de l'auteure


Adret-WebArt


Théâtre de l'Astragale


trans

trans

Haut

trans

Tous les textes présents sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur
conformément au CPI, Code de la Propriété Intellectuelle du 1er juillet 1992

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p1 - GNU Public License - © 2002-2004