Page en cours de chargement

  
    
     
trans

 

Le site de Ann Rocard

 

[fr]
trans
[en]

 

Accueil

 

Nouveautés

 

Liens

 

Stats

 

 

Admin

trans

Présentation et bibliographie

Bibliographie
Cliquez (biblio) !
Divers
BIOGRAPHIE. Questions-réponses
Où se procurer livres et CD
Vous cherchez un thème ?
x Ecole Ann Rocard .....
° Âge ciblé
Vous cherchez des conseils en fonction de l'âge ciblé ?

trans

Théâtre, Marionnettes et Musique


• Cliquez !

trans

Visites

  visiteurs

  visiteurs en ligne

trans

Recherche sur le site

trans

trans

trans

Staff d'urgence : Je suis CHARLIE

JE SUIS CHARLIE, mais aussi
TOUTES LES VICTIMES DE LA VIOLENCE
AUX QUATRE COINS DU MONDE

Staff d’urgence
Comédie pour la paix

de Ann ROCARD


Texte protégé par la SACD.



Caractéristiques

Durée approximative : 12 minutes.
Distribution : X, Thot (à tête d’ibis), Mahomet, Moïse, Siddhârta, Pierre, MicMac (Indien Algonquien), Jésus, C.
Accessoires : Au besoin table et sièges, tablette informatique.
Public : tout public.
Synopsis : L’heure est grave. X organise un staff d’urgence : Moïse, Mahomet, Siddhârta, Jésus et les autres le rejoignent. Trouveront-ils une solution pour régler la crise terrestre actuelle ?

Pour obtenir l'autorisation de jouer cette petite pièce (comme toutes les autres du répertoire), contactez l’auteure par courriel : annrocard@wanadoo.fr , et prévenez la SACD : autorisations.amateurs@sacd.fr


Mahomet et Moïse traversent la salle en discutant. Siddhârta les suit à petits pas lents, perdu dans ses pensées. Il fait encore nuit.

MAHOMET :
Moïse, à ton avis, qu’est-ce qu’il nous veut encore ?

MOÏSE :
Staff d’urgence. Cellule de crise. Il n’a pas l’air de rigoler.

MAHOMET :
Il paraît que ça chauffe en bas.

MOÏSE :
En enfer, c’est normal.

MAHOMET :
Pas si bas. Au niveau zéro.

MOÏSE :
Enfin, Mahomet, ce n’est pas nouveau.

MAHOMET :
Là, ça surchauffe.

MOÏSE :
Voilà pourquoi il nous convoque tous avant l’aube.

SIDDHÂRTA :
(articule, les yeux mi-clos) Un pour tous, tous pour un.

MAHOMET :
Siddhârta, au lieu de dire n’importe quoi, accélère.

MOÏSE :
N’insiste pas, Mahomet, tu sais combien la lenteur est importante pour lui.

Sur scène, X fait les cent pas, l’air préoccupé (acteur de petite taille par rapport aux autres), Thot se tient immobile et de profil non loin de X, sa tablette (informatique) à la main.
Mahomet et Moïse les rejoignent.


MAHOMET :
Allah est grand et je suis ton prophète. Quel est le problème ?

X continue de faire les cent pas.

MOÏSE :
Ou-ouh, on est arrivés.

MAHOMET :
(discrètement à Moïse) Il n’est à prendre avec des pincettes ce matin.

MOÏSE :
(discrètement à Mahomet) C’est le moins qu’on puisse dire. (fort) Jéhovah !

X :
(mécontent)
Appelez-moi X, je vous l’ai dit cent fois.

MOÏSE :
(fait la moue) X... (soupire)

X :
Je n’y suis pour rien si les hommes ont utilisé ma lettre pour je ne sais combien d’autres notions. En fait, je le sais très bien, vu que je suis omniscient.

Siddhârta les rejoint et s’assoit en tailleur.

THOT :
Hum... X... X... (tapote sur sa tablette) Un des deux chromosomes sexuels du génome des mammifères. L’inconnue en mathématique...
(relève la tête) Ça vous va bien, patron.
(poursuit) Un groupe australien de punk rock. Une filmographie très étendue... Je continue ?

X :
(excédé) Non, Thot. De toute façon, j’étais le premier à choisir mon X. De plus, j’ai autre chose à penser. Un grave problème à régler.
(montre Siddhârta) Qu’a-t-il ? Bouddha boude ?

SIDDHÂRTA :
(immobile, très calme) Pas du tout. Mais alors pas du tout.

X :
Fais au moins semblant de t’intéresser à ce qu’on dit.

SIDDHÂRTA :
Je suis tout ouïe, X.

X :
Parfait. (jette des coups d’œil sur la scène) Il manque du monde.

Bruitage : le coq chante trois fois. L’aube commence à poindre. Pierre arrive.

MAHOMET :
Ah, voilà Pierrot !

X :
Ce qu’il peut être agaçant, celui-là. Il a toujours besoin d’entendre les trois cocoricos avant d’entrer en scène.

PIERRE :
Bonjour, les amis ! Bonjour, mon Dieu.

MicMac (Indien Algonquien d’Amérique du Nord) rattrape Pierre.

MICMAC :
Hugh, Grand Manitou.

X fronce les sourcils.

MOÏSE :
(souffle à Pierre et MicMac) X.

PIERRE :
Bonjour, X.

MICMAC :
Hugh, Grand X.

MOÏSE :
(discrètement à Pierre et MicMac) Vous vous êtes rattrapés à temps. Il n’est pas commode aujourd’hui.

Pierre et MicMac approuvent discrètement.

PIERRE :
(en brandissant son trousseau de clefs) Excusez-moi pour le retard. J’avais perdu la clef de sol.

THOT :
(en aparté) Plutôt facile... Sous prétexte qu’il est le grand détenteur du trousseau céleste, il nous la fait à tous les coups. Hum... Je dis ça, je dis rien.

X jette un regard noir à Thot qui replonge virtuellement dans sa tablette.

SIDDHÂRTA :
Devons-nous attendre tous les retardataires ?

X :
Non, Siddhârta. Installez-vous, et commençons.

Le jour se lève. Éventuellement table et sièges. Tous prennent place (Siddhârta en tailleur sur un siège) tandis que Jésus traverse la salle en courant.

JÉSUS :
Désolé, papa !

PIERRE :
(en aparté) Aïe, aïe, aïe ! Sujet délicat.

X :
Jésus, combien de fois faudra-t-il te le répéter ? Je suis le père spirituel de tous.

THOT :
(en aparté) Hum... Père ou pas père, là est la question.... Hum... Il n’y a jamais eu de test ADN...

X :
Et je déteste qu’on m’appelle comme ça. Compris ?

JÉSUS :
Compris. (prend place)

MICMAC :
(discrètement aux autres, sauf X) Pourquoi ce staff exceptionnel ?

THOT :
(idem) X a un problème terrible sur les bras. Enfin... un de plus. Et comme il n’a que deux bras... hum... ce n’est pas simple.

PIERRE :
(idem) On pourrait demander à Shiva de lui en prêter une paire...

MICMAC :
(idem) Ce n’est pas le moment de faire de l’humour, Pierrot.

X :
Silence. Concentrons-nous.

Tous se concentrent, le regard tourné vers X, sauf Siddhârta dont les yeux sont mi-clos.

X :
Thot, quelles sont les dernières nouvelles ?

MICMAC :
(discrètement à Pierre) Il a besoin de Thot maintenant ? Il n’est plus omniscient ?

PIERRE :
(discrètement à MicMac) Il fatigue un peu ces derniers temps. Les hommes lui en font voir de toutes les couleurs.

MICMAC :
(idem à Pierre) Il a pris un sacré coup de vieux. Le pauvre... Chienne de vie éternelle... Je compatis.

LES AUTRES :
(à Pierre et MicMac) Chut !

X :
Alors, Thot, cette tablette, que dit-elle ?

THOT :
Hum... Ça continue. Ça empire...

JÉSUS :
C’est-à-dire ?

THOT :
Hum... Des terroristes incultes, se réclamant de Mahomet, assassinent à tour de bras en divers points chauds de la planète Terre. Ils s’en prennent à la presse, à l’armée, à la police, aux juifs, aux musulmans, à tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux...

MAHOMET :
Je n’y suis pour rien, je vous le jure.

MOÏSE :
On le sait bien.

JÉSUS :
Ces types n’ont jamais lu le Coran, ils colportent de fausses idées.

PIERRE :
Ou ils l’interprètent à leur sauce comme les Inquisiteurs avec la Bible.

X :
Arrêtez de blablater. Il faut trouver une solution rapide. L’intolérance, l’injustice, la haine et j’en passe ! Ça a assez duré.

THOT :
Hum... Voulez-vous des précisions historiques, patron ?

X :
Thot, fiche-moi la paix.

THOT :
Hum...Dans quel sens dois-je prendre cette expression ? Au propre ou au figuré ?

X fait signe à Thot de se taire.

X :
Quelles sont vos propositions ?

MICMAC :
(lève la main) Hugh !

X :
Oui ?

MICMAC :
Supprimer les croyances, les religions.

X :
Tu plaisantes ? Tu voudrais me renvoyer dans le néant ? Me rayer de la carte ? Faire une croix sur mon existence ?

MICMAC :
(hésite) Eh bien...

X :
Mais les hommes ont besoin de moi. Je suis le grand Architecte de l’Univers.

THOT :
(entre ses dents) On dit ça, on dit ça...

PIERRE :
Alors qu’est-ce qu’on peut faire d’autre ?

SIDDHÂRTA :
La non-violence.

JÉSUS :
Siddhârta a raison. Conseiller aux hommes de tendre la joue gauche quand on vous frappe la droite. Si j’ai bonne mémoire, j’ai déjà essayé de le faire.

SIDDHÂRTA :
Leur suggérer d’utiliser les pensées positives en toutes circonstances. Et la beauté, le partage, la poésie...

THOT :
Hum... Face à une kalachnikov, ce n’est guère efficace. N’est-ce pas, patron ?

MOÏSE :
J’ai une idée qui a déjà porté ses fruits.

X :
Laquelle ?

MOÏSE : Un bon petit déluge. Je peux contacter Noé, un des meilleurs spécialistes.

THOT :
Hum... Les sous-marins existent de nos jours.

JÉSUS :
Pour l’instant, on n’a pas avancé d’un pouce.

MAHOMET :
On devrait consulter Abraham, il est toujours de bon conseil.

MOÏSE :
Il n’était pas invité ?

X :
Bien sûr que si ! Thot, où est-il ?

THOT :
(tapote toujours sur la tablette) Hum... Abraham... Lincoln, non ce n’est pas le bon... Hum... Abraham... Il est en vacances.

X :
En vacances ? Non, mais je rêve ! C’est la crise maximum sur l’échelle de Richter. Le globe terrestre ne tourne plus rond. Les hommes ne savent plus quoi inventer : guerres, destruction systématique, pollution... Et môssieu Abraham est en vacances.

THOT :
Hum... Uniques congés du millénaire, patron. C’est légal.

X :
(atterré) En vacances... Où çà ?

THOT :
Hum... Sur la grève...

X :
En plus, il fait grève ? On aura tout vu.

THOT :
Hum... Sur une grève... Saint-Trop’...

JÉSUS :
Trop’ ? Connais pas ce saint-là.

X :
Laissez tomber Abraham. Poursuivons.

JÉSUS :
Aimons-nous les uns les autres.

MICMAC : Jésus, nous, c’est déjà fait. On est tous potes. Là n’est pas la question.

PIERRE :
Ce sont ceux d’en bas qui posent problème.

MAHOMET :
Une petite minorité.

THOT :
Hum... Une minorité qui enfle peu à peu. Hum... Ils sont plus nombreux qu’on ne l’imagine.

PIERRE :
On pourrait descendre...

LES AUTRES :
Descendre ?

PIERRE :
Faire une virée sur Terre.

MICMAC :
Nous tous ?

PIERRE :
Pourquoi pas ? On rassemblerait tous les incultes, ces terrestres à la noix, ces imbéciles comme les a très justement qualifiés un poète musulman célèbre...

THOT :
Hum... Exact ! J’ai écouté cette émission radiophonique particulièrement intéressante. Pardon de t’avoir interrompu. Continue, Pierrot !

PIERRE :
On leur ferait faire une formation accélérée et intensive du Coran pour leur ouvrir les yeux...

SIDDHÂRTA :
(les yeux fermés) Nombreux sont les aveugles de l’esprit avec les yeux ouverts.

MAHOMET :
Pierrot n’a pas tort. Il suffirait de quelques sourates bien choisies pour les remettre dans le droit chemin.

X :
Je crains que vous ne soyez tous utopistes.

MICMAC :
X, toi es qui le Dieu unique et tous les dieux à la fois, tu n’as qu’à t’incarner pour aller prêcher la bonne parole. En Vishnou comme tu l’as déjà fait, ça t’allait bien d’avoir plusieurs bras.

X :
Non, merci, ça m’a suffi.

JÉSUS :
Alors un miracle bien visible. Des mots flamboyants qui apparaîtraient entre les nuages : (mime) PAIX, TOLÉRANCE, DÉMOCRATIE, LIBERTÉ ! Ou bien des mots, des phrases qui survoleraient la Terre : LUTTONS CONTRE L’OBSCURANTISME, L’ENDOCTRINEMENT, LE SECTARISME...

Tous ont l’air emballés sauf X.

MOÏSE :
Pas mal !

X :
Bof... La magie, le fantastique, les miracles : j’ai déjà donné. Je veux du concret.

Tous se regardent, déçus, et soupirent.

MAHOMET :
Il faudrait ajouter un peu d’humanité au monde...

MOÏSE :
... Pour faire avancer le progrès moral.

SIDDHÂRTA :
Chacun à son petit niveau peut apporter sa propre goutte d’eau dans l’océan.

On frappe. Thot va voir qui arrive et revient.

THOT :
Patron, y a quelqu’un qui prétend avoir une solution.

X :
Fais-le entrer.

Thot va chercher C dont on ne voit pas l’avant du tee-shirt. C salue X d’un geste discret.

X :
Bonjour à toi. Qui es-tu ? Tu as l’air surpris que je te tutoie, mais en tant que X majuscule, je peux bien m’accorder quelques libertés.

THOT :
Hum... Abrégez, patron.

X :
Donc qui es-tu ?

C :
Je suis Charlie.

THOT :
LE Charlie dont tout le monde parle ?

Charlie approuve de la tête.

X :
C’est quoi cette solution ?

C :
Bon Dieu, agissez ! (X sursaute, les autres haussent les sourcils)Prenez tous vos feuilles et vos crayons, écrivez, dessinez, témoignez ! Soyez concis et pleins d’humour ! Faites rire pour provoquer prises de conscience et rassemblements citoyens !

MICMAC :
On veut bien, mais qu’est-ce qu’on en fera de tout ça ?

C :
Vous les lancerez du haut du ciel comme des confettis. Une manne pour l’esprit. Que chacun ait le sien et ne reste pas sur sa faim ! Mais tout d’abord ciblez le dieu-télé (X sursaute, les autres haussent les sourcils)et les idoles : footballeurs, acteurs, chanteurs, animateurs... pour qu’ils transmettent ces messages. Eux aussi prendront le relais.

JÉSUS :
Ça va dans le sens de ma proposition, non ?

PIERRE :
Si, un peu. Mais des millions de bouts de papier, c’est du boulot. On n’est pas près d’avoir terminé.

MAHOMET :
Moi, je vote pour.

MOÏSE et SIDDHÂRTA :
Moi aussi.

MICMAC :
On peut toujours essayer.

THOT :
Hum... Juste un petit miracle de multiplication d’écrits et de dessins, vous ne seriez pas contre, patron ?

X hésite, puis approuve de la tête.

THOT :
Hum... parfait ! (tel un commissaire priseur) Adjugé, vendu !

C se retourne. Sur son tee-shirt est écrit « JE SUIS CHARLIE ». Il lance en l’air des tas de dessins.
Noir.



Fin



Date de création : 14/01/2015 : 12:16
Dernière modification : 10/03/2015 : 15:24
Catégorie : Théâtre à lire et à jouer
Page lue 2375 fois

Prévisualiser la pagePrévisualiser la page

  

Imprimer la pageImprimer la page

trans

Réactions à cet article

Réagir à cet article [ Réagir à cet article ]


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Jeux (lecture et autres)



Jeux de lecture

Jeux de l'oie, de Kim...

trans

À LIRE !

 Histoires (enfants)
 Nouvelles (ados-préados)
 Nouvelles (adultes-gds ados)
 Petites histoires faciles
 Théâtre et narration
 Théâtre à lire et à jouer

trans

Textes interactifs

Chansons

Ecrire avec l'auteure


Textes


Poésies

trans

Artistes

Patrick Rocard
et Nini Geslin -


Galerie de l'auteure

Théâtre de l'Adret

Théâtre de l'Astragale


trans

trans

Haut

trans

Tous les textes présents sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur
conformément au CPI, Code de la Propriété Intellectuelle du 1er juillet 1992

trans

Site fonctionnant sous GuppY v3.0p1 - GNU Public License - © 2002-2004